CLAIRE NOLLEZ

Production et diffusion

studio.fictif@gmail.com

+33 663 61 24 35

TERESA ACEVEDO​

international touring

touring.studio.fictif@gmail.com 

Aina Alegre 

aina.alegre.valls@gmail.com

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Black Instagram Icon

DÉLICES, 2015

  Photographie: Hadrien Touret


 

GÉNÉRIQUE

Conception : Aina Alegre
Interprétation : Charlie Fouchier,  Aina Alegre
Création son : Romain Mercier
Création lumière : Pascal Chassan
Conseil artistique : Isabelle Catalan
Chargé de Production : Ryan Kernoa

Diffusion: Claire Nollez

Production: STUDIO FICTIF

Coproduction: Théâtre de Vanves, Festival Artdanthé. 

4 Culture and Centre Chorégraphique National de Montpellier, in the frame of Life Long Burning. 

Avec le soutien du 104 (Paris), du Centre national de la danse (accueil studio – Paris), de Format Danse (Ardèche),  de Tanz Leuk (Suisse),  du Théâtre de lʼÉtoile du Nord (Paris), de la La Ménagerie de Verre dans le cadre des Studiolabs (Paris).

 

STUDIO FICTIF est soutenu par la DRAC Île-de-France au titre d'aide au projet 2015.

DIFFUSION

24 Mars 2019 | Casa Elizalde | Barcelone

15 et 16 Octobre 2016 | Antic Teatre  | Barcelone

12 Octobre 2016 | Théâtre de Vanves | Paris, FR

24 Septembre 2016 | Festival Plastique Danse Flore | Paris, FR

23 et 24 Mars 2016| Festival 360° - La Passarelle Scène National de Saint Brieuc

11 Février, 2015 | Festival Artdatnhé - Paris 


DELICES est une exploration physique autour du désir obstiné de deux corps «d’être en fusion»: s’absorbant, se pénétrant, s’avalant, se prêtant l’un à l’autre et au jeu.
Ici la fusion n ‘est pas autant une question de couple, mais plutôt une idée utopique qui mets l’imaginaire au « travail » et pose comme socle le rapport à l’altérité.
La scène devient un laboratoire pour faire l’expérience de la relation au corps de l’autre. C’est à partir des jeux et des situations inspirées des comportements « enfantins » que la pièce aborde le rapport au désir, au pouvoir, à la soumission, ou la dépendance à lʼautre.
Une mise en scène dont les corps se vident de leur histoire, ils se dépaysent et s’abandonnent. La pièce suggère la transformation de ces corps en une matière, une forme que creuse, par le traitement du temps qui passe, la plastique des interprètes pour interroger leurs limites.

Aina Alegre

 

 

LA PRESSE

Les carnets de la création 
Avec Aude Lavigne

 

Un Soir ou un Autre

http://unsoirouunautre.hautetfort.com