R-A-U-X-A, 2020

 

Avec R-A-U-X-A je démarre un nouveau cycle qui porte sur un aspect plutôt archéologique et sonore du mouvement.

Si différents soient-ils, les spectacles que j’ai créés sont traversés par un geste récurrent, celui de frapper, de marteler. Pour ce projet, je suis la trace de ce geste comme lieu de mémoire, j’en tire un moteur chorégraphique.

Le martèlement active la possibilité d’entrer dans de nouvelles dimensions physiques et temporelles, il devient un contenant de symbolique, de mémoire ancienne ou future, et d’hybridation de différentes pratiques physiques.

Je m’intéresse aussi à son rapport au sol, à la gravité, à l’espace, aux ondes vibratoires. Comment le corps plonge dans une forme de résonance, de percussion, d’expansion à travers ce geste ?

Dans R-A-U-X-A, le corps traverse différents environnements et dialogue avec la lumière, l’espace et la musique électro-acoustique et modulaire jouée en live.

Tous ces éléments créent une friction entre matière organique et technologique. Le dispositif scénique met en œuvre un paysage sensoriel et une architecture sonore. 

"Avec sa nouvelle création R-A-U-X-A, Aina Alegre poursuit ses recherches sur l’hybridation et sa réflexion sur les alliances du corps dans l’ère post-humaniste. Ici pas de « nouvelles technologies » ni de troisième bras bionique. La chorégraphe traverse le temps à travers la répétition du mouvement (qu’elle nomme « martellement ») et la conscience des échos que le corps entretient avec cette technicité, corps-machine, corps-travail, corps-aliéné ou libéré. Si le corps résiste, déjoue la machine, sursoit à l’exploitation, Aine Alegre va plus loin et opte pour l’esquisse d’un corps mutant, point d’un départ de nouvelles politiques affirmatives. "

Propos recueillis par Claire Astier. Publié le 14/01/2021 MA CULTURE

 

CONCEPTION, CHOREGRAPHIE ET INTERPRETATION: Aina Alegre

MUSIQUE LIVE: Josep Tutusaus
LUMIERES: Jan Fedinger
CONCEPTION ESPACE: James Brandily

COSTUMES: Andrea Otin

CONSEIL ARTISTIQUE ET DRAMATURGIQUE : Quim Bigas

REGIE GENERALE ET RÉGIE SON: Guillaume Olmeta

CONSEIL SUR LE MOUVEMENT: Elsa Dumontel, Mathieu Burner
STAGIAIRE : Capucine Intrup
PRODUCTION ET DIFFUSION: Claire Nollez

ASSISTANT DE PRODUCTION : Aniol Busquets

 

PRODUCTION: STUDIO FICTIF

CO-PRODUCTEURS : Projet ayant bénéficié du dispositif de résidence «La Fabrique Chaillot» -Chaillot– Théâtre national de la Danse (Paris) ; Atelier de Paris CDCN; Chorège | CDCN Falaise Normandie; Centre Chorégraphique National d’Orléans ; NEXT Festival ; La rose des vents Scène nationale Lille Métropole Villeneuve d’Ascq

AVEC LE SOUTIEN DE: DRAC Île-de-France dans le cadre de l’aide à la structuration 2019/2020
Soutien et résidence de el Graner, centre de creació de dansa i arts vives, Barcelone ; La Place de la Danse – CDCN Toulouse/Occitanie ; Tanzhaus Zurich ; El Mercat de les Flors, Barcelone

photographie: Jan Fedinger